Couleur de U selon la catégorie

Nous voyons les choses telles qu'elles sont dans le Néant,
et nous les prenons pour les choses telles qu'elles sont dans l'Existence.
Mais puissent les choses telles qu'elles sont dans le Néant
nous servir à connaître les choses telles qu'elles sont dans la vraie Existence, la vraie Vie:
l'Univers TOTAL, la Réalité TOTALE, l'Ensemble de toutes les choses.
Nous ouvrons donc un Nouveau Paradigme: la Science de l'Univers TOTAL,
la Science de l'Existence, de l'Etre, de l'Univers-DIEU, l'Alpha et l'Oméga.

NOTE: Si ce site ne s'affiche pas correctement sur votre écran de smartphone, alors cliquez ici pour avoir des informations à ce sujet. Et il importe aussi de préciser que le choix des couleurs de l'arc-en-ciel pour représenter les différentes rubriques de ce site Hubertelie n'a absolumnt rien à voir avec les symboles du LGBTQ ou autre. Tout simplement parce que Dieu, c'est-à-dire l'Univers TOTAL dont nous faisons la Science, notre univers, notre nature, ses arbres verts, son ciel bleu, son arc-en-ciel, etc., existaient bien avant tous les symboles de perversion du Diable et des siens. Pour d'autres précisions très importantes, voir la page: Le monde qui inverse les valeurs et pervertit le nouveau paradigme de l’amour. ...

Vous êtes ici  >  Accueil : U_Science  >  U_Biologie  >  Ni Pasteur, ni Béchamp. Ou les deux...

Ni Pasteur, ni Béchamp. Ou les deux...

L'opposition en microbiologie entre Pasteur et Béchamp repose sur une base paradigmatique fausse.
Les deux visions extrêmes sont les deux faces de la même erreur fondamentale.
La vérité est une troisième voie: le Paradigme de l'Univers TOTAL

Les fausses oppositions ayant pour but d'empêcher d'aller vers l'Univers-DIEU, le vrai Paradigme

La religion pasteuriste et la vision d'Antoine Béchamp, le moindre mal mais qui est erronée aussi

Ce qui suit cette introduction est un commentaire sous la vidéo de l'émission "Libérez l'info" sur Odysee, intitulée: LIBÉREZ L'INFO #6 avec Pierre Etchart & Dr Éric Ancelet - 27.10.22.

Libérez l'info #6 du 27-10-22

Citation attribuée à Antoine Béchamp ou à son courant de pensée:
"Le microbe n’est rien, le terrain est tout."
Une autre variante de cette citation est:
"La maladie n’est rien, le terrain est tout."
Une autre citation de cette vision, opposée à la vision pasteurienne, est:
"Tout est la proie de la vie".
Ou plutôt la vision pasteuriste, car la vision de Louis Pasteur
a été faite un vrai dogme, et même plus, une vraie religion, le pasteurisme.
Cette vision est plus que jamais à l'oeuvre à l'ère de la religion de Covidisme.
Une vision qui se veut l'alternative au pasteurisme
est celle de personnes tout aussi respectables, comme Antoine Béchamp donc,
contemporain et concurrent de Louis Pasteur.
Et de manière très générale, à l'approche classique de la médecine,
de la biologie et de la microbiologie on oppose les alternatives
au nombre desquelles on a par exemple la naturopathie, mais aussi l'homéopathie et autres.
Comme tout le monde peut le constater (en tout cas toute personne de bonne foi)
les paradigmes classiques, tous les domaines confondus,
ont la particularité d'être très dogmatiques, sectaires.
Ils ont très souvent la prétention d'être l'unique vérité, incontestable,
et gare à qui ose remettre en question ces dogmes imposés à tous!
Car aussi, il y a très souvent des enjeux de pouvoir et d'argent dans ces paradigmes.
Et pire que cela des enjeux énergétiques,
et disant cela je ne parle pas de la notion habituelle d'énergie,
je ne parle pas du pétrole, du gaz (comme présentement les enjeux autour du gaz russe),
ni de l'énergie nucléaire, des énergies renouvelables ou autres. .

Toutes ces formes d'énergie ne sont en réalité que des facettes, négatives en plus,
de la vraie énergie, l'énergie la plus fondamentale, l'énergie vitale, existentielle,
celle qui EST vraiment TOUT, et qui FAIT TOUT!
De cette énergie fondamentale les sciences actuelles n'en parlent pas,
ou en tout cas n'en parlent pas en tant qu'énergie,
mais ne parlent que de ses dérivés et même de ses versions négatives,
qui sont les seules que la physique actuelle appelle l'énergie:
énergie mécanique, potentielle, cinétique, etc., énergie électrique, magnétique et électromagnétique,
énergie thermique, thermodynamique, énergie chimique, etc.
On parle d'une transformation d'une de ces formes d'énergie en une autre,
comme par exemple la conversion de l'énergie mécanique en énergie électrique,
ou la conversion de l'énergie chimique en énergie thermique, etc.
Et on conçoit dans ce monde que sans l'énergie sous l'une de ces formes
(qu'on peut donc éventuellement convertir en la forme qui nous intéresse)
on ne peut pas vivre, exister, ce qui est vrai, mais n'est pas toute la vérité.
Car en fait ces énergies sont négatives,
elles sont de nature à détruire l'organisation de la vie plutôt de la créer!

Univers et Onivers, Unergie et Onergie
(pour plus de détails, voir entre autre la page:
Univers et Onivers, Unergie et Onergie )

La preuve que l'énergie ici-bas est fondamentalement négative et destructrice de la vie
est qu'un humain qui tombe du haut d'un gratte-ciel,
et qui arrive au sol avec une grande énergie cinétique,
s'écrase et meurt et ne ressort pas de cette chute avec plus de vie!
De même un humain sur qui on tire une balle de pistolet,
qui arrive donc sur lui avec une grande énergie cinétique,
et ne le ressuscite pas s'il était déjà mort, suite à une chute par exemple.
De même le feu (l'énergie thermique donc) brûle un corps et le tue s'il était vivant,
et s'il était déjà mort, ne le ressuscite pas, car il a reçu beaucoup d' "énergie de feu".
Même chose pour toutes les autres formes de ce qu'on appelle "énergie" en physique actuellement,
comme par exemple l'énergie électrique, l'énergie nucléaire, etc.

Nous les appelons onergies, en raison de leur nature négative,
par opposition donc aux unergies correspondantes,
qui sont les vraies énergies, synonymes d'organisation de vie
et non plus de désorganisations et de morts.
Pour cette raison, nous qualifions aussi ces énergies négatives d'énergies entropiques,
en référence à la notion d'entropie de la physique actuelle, de la thermodynamique précisément.
Et l'entropie est précisément la mesure du degré de désorganisation,
et donc c'est elle qui est à l'oeuvre dans les phénomènes comme le vieillissement par exemple.
Un vase qui tombe et se brise en mille morceaux,
voit son entropie augmenter dans cette expérience,
augmentation de l'entropie qui est donc aussi l'augmentation de son degré de désorganisation:

Preuve que notre univers est entropique

Parce que notre monde ou univers est entropique,
le vase laissé à lui-même tombe et se brise (se désorganise).
Mais, à moins de lui apporter la vraie énergie, l'énergie positive, l'unergie,
qui, elle, va de paire avec l'organisation et la vie,
se vase brisé ne va pas s'organiser de lui-même spontanément et revenir à son état originel.
Rien que cette expérience banale devrait suffire à comprendre que
quelque chose ne tourne pas rond avec l'actuelle notion d'énergie,
qu'il manque la vraie énergie, qui est le contraire de l'onergie,
c'est-à-dire de l'énergie négative, l'énergie entropique, celle de la destruction et de la mort.

On va me dire peut-être: pourquoi alors sans cette énergie on ne peut pas vivre?
Elle sert quand même à faire beaucoup de choses positives,
à se déplacer en voiture ou en train par exemple, à faire décoller les fusées,
à faire marcher les appareils électroménagers, les ordinateurs portables
comme l'ordi sur lequel j'écris ces lignes en ce moment,
ou les téléphones, etc., bref tout appareil électrique ou électronique.
C'est exact.

Mais toutes les fois que cette énergie négative sert à quelque chose de positif,
c'est que techniquement, d'une manière ou d'une autre,
on s'est arrangé pour inverser son signe négatif pour qu'il soit positif.
Et l'une des manières d'y parvenir est souvent de jouer sur un différentiel,
et pour cela il faut obligatoirement deux sources d'énergie,
ou deux pôles, le pôle aller et le pôle retour, etc.
Pour deux nombres réels A et B, qu'ils soient positifs ou négatifs,
ou que l'un soit positif et l'autre négatif,
si "A − B" est positif, alors "B − A" est négatif, et vice-versa.
Donc, avec des nombres pourtant négatifs on peut avoir un différentiel positif,
comme par exemple "(-4) − (-9) = +5".
Cela signifie que le nombre "(-4)", bien que négatif,
est "moins négatif" que "(-9)", donc plus postif que lui.
Dans un monde où tout le monde est endetté
(il reste à comprendre par rapport à qui tout le monde est endetté,
et ce qu'est exactement cette dette ou ce déficit),
dans ce monde les moins endettés sont les plus riches.
Enfin... sauf quand les plus endettés s'arrangent toujours
à filer tout ou partie de leurs dettes aux autres!
Ils volent alors aux autres des valeurs positives, en augmentant leurs dettes.
C'est typiquement le comportement des êtres justement négatifs,
les démons, pour le dire en langage biblique, ou les vampires.
Notamment les vampires énergétiques,
comme nous en reparlerons en seconde partie.

L'onergie est la mesures de l'absence de la vraie énergie, à savoir l'unergie.
C'est la mesure du déficit d'unergie,
exactement comme la dette est une mesure du manque de richesse.
Dans ce monde de Négation ce sont des êtres vampiriques, des parasites,
tels les Rothschild, les banquiers du monde (notamment israélo-américano-occidental),
qui s'approprient la création divine, qui fabriquent des dettes artificielles,
et qui décrètent que tout le monde est endetté à leur égard,
alors que ce sont ces démons nés humains qui sont infiniment endettés envers Dieu l'Univers TOTAL!
Ils sont des incarnations mêmes de l'onergie,
c'est l'existence de ces démons et de tous ceux de leur espèce sur Terre,
du sommet de la pyramide à la base, qui fait que ce monde est onergétique,
c'est-à-dire est un monde de Négation, un monde négatif
(on y reviendra plus longuement en seconde partie).

L'unergie, la vraie énergie dont les sciences de ce monde ne parlent pas,
l'énergie fondamentale dont l'onergie n'est que la version négative,
est ce dont la Bible parle depuis des millénaires et appelle l'Esprit Saint ou Esprit de Dieu!
A l'ère de l'INFORMATION et du numérique,
le moment est venu de comprendre ce que c'est exactement que ce Saint Esprit dont parle la Bible!
Tout le monde connaît le mot moderne qui désigne cette énergie fondamentale.
J'ai déjà employé ce mot au moins une fois,
donc si vous avez tout lu depuis le début, vous l'avez déjà lu!
Il s'agit tout simplement de la notion d'INFORMATION!
C'est donc l'énergie universelle, que je nomme pour cela l'unergie.
Oui, "U" comme "Univers TOTAL", et "énergie".
Énergie Universelle donc ou Unergie.
C'est donc elle, l'Information donc, que la Bible appelle l'Esprit!
On y reviendra en seconde partie.

Donc à l'ère du Cloud Computing, tous ceux qui parlent d'INFO par-ci, d'INFO par-là,
et tous ceux qui parlent d'INFORMATION ou de DONNÉES au sens INFORMATIQUE de ces termes,
parlent de l'Unergie ou Énergie Universelle.

Cloud Comuting

Oui, ils parlent de ce que la Bible nomme l'Esprit Saint, l'Information Véridique:

Esprit de la Vérité
(Jean 16: 7-15.
Pour plus d'information, et c'est le cas de le dire, voir le document:
L'Esprit de la Vérité à l'ère de l'Information et de la Désinformation)

Le mot moderne pour dire "Mensonge" est donc "Désinformation"
et plus généralement tout terme basé sur le mot "Information"
pour dire "voler l'information", "priver d'information", "cacher l'information",
"fausser l'information", "inverser ou pervertir l'information", etc.,
sont des formes de "Désinformation", de "Mensonge",
donc vampirisme de l'unergie, l'énergie universelle, l'énergie divine, l'Esprit Saint.
Puisque tout est INFORMATION (vérité fondamentale à comprendre à l'ère de l'information),
toute action mauvaise (donc toute action satanique, démoniaque, etc.)
est fondamentalement une désinformation, au sens large du terme donc,
un acte de vampirisme énergétique, de vampirisme de l'unergie précisément.
C'est la vérité clef que les sciences et les technologies de ce monde
n'auraient jamais dite, si ce n'est pas Dieu l'Univers TOTAL qui la révèle à présent.
Les êtres ou entités incarnant la Désinformation au sens large que nous voyons,
sont la définition scientifique de la notion biblique de "démons" ou "mauvais esprits"!
Nous en parlerons souvent aussi comme des "esprits de Négation" ou "entités négatives".
C'est leur définition fondamentale donc.
C'est ce que sont les êtres qui gouvernent ce monde depuis la nuit des temps,
et c'est ce que sont des milliards de gens dans la société.
Le reste est une simple affaire de degré de Négation ou de Désinformation.

Comprenant cela, la résolution de n'importe quel problème dans ce monde
doit d'abord commencer par la restauration du Paradigme de l'Univers TOTAL.
Autrement dit la restauration de l'Information Fondamentale, l'Univers TOTAL et sa Science.
Et seulement après la voie est ouverte pour la résolution de tout autre problème,
c'est-à-dire la résolution de toute désinformation.
Comprendre et résoudre les questions de biologie et de microbiologie,
vouloir guérir l'humanité de n'importe quel problème,
notamment en matière sanitaire, commence par la restauration du Paradigme de l'Univers TOTAL.
Or, paradoxalement, ce sont les incarnations mêmes de la Négation de Dieu l'Univers TOTAL,
les incarnations du Mensonge, de la Désinformation,
qui, pour leurs agendas de démons, prétendent oeuvrer pour la santé des gens!
Or la Maladie, ce sont eux et tous ceux de leur espèce sur le globe!

Empire occidental, empire du mensonge, du mal, de la maladie et de la mort

Pour revenir au sujet de cette page, avec déjà ces premières informations,
on peut d'ores et déjà dire que les visions alternatives sont globalement
plus unergétiques, c'est-à-dire plus véridiques, plus positives, plus divines, plus vitales,
que les visions classiques, traditionnelle, imposées à tous,
ces dogmes qui sont des religions sataniques qui ne disent pas leur noms!
Tout ce qui dans ce monde est imposé d'office et sans discussion comme vérités absolues,
est suspect de ce fait même, car la vérité ne s'impose pas par la force, mais le mensonge si!
La seule Vérité Absolue est donc Dieu l'Univers TOTAL, qui est donc l'Information elle-même.
Et pourtant il ne s'impose pas, sinon aucun être n'aurait pu le nier!
Mais c'est bien le Diable et les siens (les incarnations de la Désinformation donc)
qui s'imposent par la force, vampirisant ainsi l'Esprit, l'Information ou l'Unergie des autres.

Compte tenu de ce qu'on vient de dire, la vision d'Antoine Béchamp,
est forcément meilleure que celle de Louis Pasteur.
Approche de Béchamp qui a été neutralisée au profit de celle de Pasteur,
comme plus récemment de nombreuses visions alternatives
ont été neutralisées au profit des dogmes officiels.
Comme par exemple la vision de Jacques Benveniste et de son associé Luc Montagnier.
La question devient de plus en plus grave à l'ère du Covidisme,
où plus que jamais l'Obscurantisme et l'Anti-science s'imposent par la force comme la vérité!
C'était ainsi donc avec la vision de Pasteur,
ou plus exactement l'idéologie de ceux qui ont fait de la vision de Pasteur
une religion qu'on nommera le pasteurisme,
comme aussi la vision de Darwin a été faite une religion, le darwinisme,
et ainsi de suite pour presque tout.
La liste serait infinie de toutes les désinformations faites sciences!

Une fois qu'on a dit ça, cela ne signifie pas non plus
que toutes les visions alternatives sont irréprochables, sont nécessairement véridiques en tous points.
Ce dont on est sûr, c'est qu'elles sont en général plus véridiques que les doctrines officielles,
qui sont imposées aux esprits depuis longtemps.
La vision de Béchamp souffre du même paradigme de Négation que la vision pasteuriste.
On y reviendra plus amplement en seconde partie,
après dans un premier temps avoir donné à comprendre l'Univers TOTAL le vrai Paradigme.

Le commentaire sous la vidéo de LIBÉREZ L'INFO #6 avec Pierre Etchart & Dr Éric Ancelet

Revenons à la vidéo qui a été le facteur déclenchant du présent document.

Libérez l'info #6 du 27-10-22

Les deux invités de cette émission, Pierre Etchart et Éric Ancelet, émission animée cette semaine par Thierry Casasnovas (l'émission est animée à tour de rôle par les membres de l'équipe: Thierry Casasnovas, Chloé Frammery, Amélie Paul et Salim Laïbi) ont traité avec l'équipe entre autres de deux paradigmes de microbiologie: le paradigme classique de Louis Pasteur, qui est devenu une vraie religion, le pasteurisme, et un paradigme opposé, qui se veut une alternative, celui d'Antoine Béchamp, un contemporain et concurrent de Pasteur. Sur la page de Wikipedia d'Antoine Béchamp, vous lirez par exemple que la vision de Pasteur s'est imposée comme "vérité" scientifique, tandis que Béchamp et sa vision sont tombés dans l'oubli. Et l'article de Wikipedia va jusqu'à dire que la "science moderne" a "démontré" que la vision de Béchamp est "infondée", et même serait "pseudo-scientifique".

Mais on est habitués avec les discours des sciences classiques, qui reposent toutes sur des paradigmes fondamentaux qui sont FAUX, comme ce site et tous ses documents et livres le démontrent amplement. Les mathématiques actuelles, pourtant actuellement la science la plus exacte, sont prises en flagrant délit de mensonges ou de très graves erreurs de fondements, qui se manifestent entre autres par la prétendue "impossibilité" de diviser par zéro:

On va y revenir. Mais avant, mon commentaire sous la vidéo mentionnée.

Le commentaire:

C'est une erreur d'enfermer le débat dans un dualisme du genre: Béchamp vs Pasteur, car la vérité est un mix des deux visions.

Ce qui est vrai dans la vision de Pasteur est qu'il existe des germes réellement pathogènes, comme dans la vie, dans la société, dans l'univers, il existe des êtres réellement méchants, mauvais, il existe le mal, la négation, le négatif! La question est de savoir ce qu'il faut entendre par ces mots et quelle est d'une manière générale la genèse du négatif, du mal, du mauvais. Cela va au-delà de la question des micro-organismes.

Et ce qui est vrai dans la vision de Béchamp, c'est qu'un micro-organisme n'est pas systématiquement mauvais, comme le conçoit le pasteurisme. Exactement comme de manière générale tous les humains ne sont pas mauvais, méchants. C'est une loi universelle qu'il y a du positif et du négatif dans tous les domaines, toutes les échelles d'existence, et il faut le bon Paradigme, en l'occurrence le Paradigme de l'Univers TOTAL (voir https://hubertelie.com) pour comprendre la question du positif et du négatif.

Et l'Univers TOTAL est la définition scientifique de la notion de Dieu, la notion absolue de Positif, de Bien. Et la Négation de l'Univers TOTAL est la définition de la notion du Diable, du Mal. On a donc cette logique du positif et du négatif à tous les niveaux de l'Univers.

On ne peut pas dissocier les questions biologiques de ces questions fondamentales de Dieu et du Diable, du Bien et du Mal. C'est Dieu, c'est-à-dire l'Univers TOTAL, la Source, qui est la Référence, la Vie. Et c'est la Négation de Dieu au sens scientifique qu'on vient de définir, qui introduit le négatif. Et le négatif se retrouve à toutes les échelles, selon une logique fractale. Le domaine des micro-organismes est une échelle parmi d'autres. Et la société est une autre échelle.

Nous sommes présentement dans un univers de Négation, un monde de Négation, car déconnecté de Dieu l'Univers TOTAL. Il faut donc commencer à restaurer ce Paradigme perdu.

Tous les domaines souffrent du même paradigme de Négation de l'Univers TOTAL

Dieu l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses et de tous les êtres

Pour qui observe bien ce monde se rend vite compte que des esprits créent et alimentent des oppositions tous azimuts, et qui sont en réalité de fausses oppositions, le vrai débat étant ailleurs. Ces esprits enferment les gens dans des dualités, dans un dualisme, pour éviter de voir où se trouve la vraie dualité qui, elle, est justifiée, et qui est d'une part le Paradigme de Dieu l'Univers TOTAL, et d'autre part le ou les paradigmes qui le nient, et qui collectivement constituent le paradigme de Négation de l'Univers TOTAL.

Mais les esprits de Négation divisent le monde sur des critères de races, de nations, de cultures, de sexe, de classes sociales, etc. On a ainsi la division entre patriotes d'une part et mondialistes d'autre part, ou entre nationalistes ou encore souverainistes d'une part et mondialistes d'autres part. Et à l'ère de la religion du Covidisme on a la division entre les pro-vax et les anti-vax, entre les pro-masques et les anti-masques, etc. Et maintenant, avec l'Ukrainisme, ils instaurent la séparation entre les pro-ukrainiens et les anti-ukrainiens, entre les pro-russes et les anti-russes, etc.

Or aucune des catégories habituellement nommées dans ce monde ne représente le camp du Bien, et celle d'en face le camp du Mal. Encore faut-il que l'on définisse maintenant sur une base scientifique ce qu'est exactement le Bien et ce qu'est le Mal. Il n'existe en fait que deux paradigmes opposés, et on le répète, à savoir l'Univers TOTAL d'un côté, et la Négation de l'Univers TOTAL de l'autre côté. Par Univers TOTAL nous entendons en langage scientifique des ensembles (dont on va parler un peu par la suite) l'Ensemble de toutes les choses et de tous les êtres, le Grand TOUT, l'Etre TOTAL.

Toute chose est une information

En particulier donc, toute l'infinité des nombres (comme en mathématiques) et des informations (comme en informatique, en parlant de l'informatique théorique et pas pratique, qui a des limites technologiques), sont des éléments de l'Univers TOTAL, qui a donc une infinité d'éléments au moins pour cette raison. En effet, il est par définition l'Ensemble de toutes les choses, or les nombres sont des choses, et il y a une infinité de nombres! En effet, l'ensemble des nombres entiers naturels par exemple est infini, et il est: N = {0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, ...}, et la liste se poursuit indéfiniment. On sait donc qu'on a au moins une certaine catégorie de choses qui sont en nombre infini, et ce sont précisément les nombres! L'Univers TOTAL contient donc une infinité de choses, et au moins celles-là, les nombres donc. Or en fait, toute chose est une information et toute information est un nombre. Malgré les apparences donc, tout est numérique dans l'Univers TOTAL, tout à l'échelle la plus fondamentale n'est que nombres:

Toute chose est une information, un nombre. Les échelles de la Réalité

Il y a environ 2600 ans, le savant grec Pythagore et ses disciples les pythagoriciens disaient que les nombres sont le secret de l'Univers, et simplement que TOUT est nombre! C'est à l'ère du numérique que nous sommes capables de comprendre la très grande vérité qu'ils disaient ainsi, et surtout tout la profondeur et la portée de cette vérité! Oui, NOUS SOMMES des NOMBRES! Les initiés qui gouvernent ce monde et ne réservent les plus grands secrets de l'Univers qu'à leurs cercles d'initiés, savent cette vérité dite par les pythagoriciens il y a 2600 ans. Sinon ils ne mettraient pas en oeuvre leur agenda du TOUT NUMÉRIQUE, leur diabolique agenda transhumaniste de la fusion de l'homme et de la machine! Ils ne seraient pas en train de créer leurs metaverses dans lesquels ils veulent enfermer les esprits et les âmes.

Sortez des matrices, entrez dans l'Univers TOTAL

Autrement dit, ces démons créent tout simplement la Matrice 2.0, alors que notre but est déjà de sortir de la Matrice 1.0 dans laquelle nous sommes tombés, ce dont parle en langage biblique Genèse 3: 1-24, dans le récit du péché originel donc! Oui, ces serpents nous ont fait perdre notre Paradigme, Dieu l'Univers TOTAL, notre Paradigme perdu qui est aussi notre Paradis perdu. Et maintenant que sonne l'ère de la Nouvelle Genèse, du retour à ce qui a été perdu, les voilà qui créent une Matrice pire! Une Matrice dans laquelle plus que jamais ces démiurges et êtres déchus, tels les Yuval Noah Harari et leurs sbires tels les Klaus Schwab, seraient des "dieux" ou "homo deus" (ou "hommes-dieux") dixit Harari, tandis que les autres (enfin... les sélectionnés pour vivre dans leur "paradis" qui est l'enfer pour leurs esclaves) seraient réduits à l'état de robots biologiques au service de ces "dieux".

Déjà qu'on disait que l'enfer était sur terre, un monde de la mort, mais là ce serait un enfer 2.0, un monde de la seconde mort, comme le dit le livre de l'Apocalypse! L'enfer est pour ces démons et serpents d'Eden, mais ils veulent le faire vivre aux esclaves de leur nouvelle Matrice, tandis qu'eux veulent maintenir pour eux la vie sous sa forme actuelle de Matrice 1.0, qui comparée à la Matrice 2.0 est un grand Paradis! Ne tombez pas dans ce piège, ne mangez pas une deuxième fois le fruit défendu, le fruit de la Négation! On va justement expliquer scientifiquement ce qu'est exactement cette Négation, qui est la définition du phénomène Diable.

Un des grands secrets que les initiés à leurs cercles occultes connaissent mais qu'ils cachent à la grande masse des gens, c'est qu'en fait "tout est information, tout est numérique, tout est nombre"! Tout, de l'échelle Zéro ou Alpha, à l'échelle Infinie ou Oméga, en passant par l'échelle ordinaire ou l'échelle des particules, de la microbiologie, etc., est un nombre! Tout n'est que relation entre les nombres.

Toute chose est une information, un nombre. Les échelles de la Réalité

Tout n'est fondamentalement que nombres et relations entre les nombres, de sorte qu'en réalité il n'y a pas de séparation entre mathématiques, physique, biologie, psychologie, etc. L'impression de "solidité" que nous avons à notre échelle est une illusion! Tout est nombre donc, ce qui veut dire que tout est information, tout est onde, tout est énergie. Toutes ces notions sont synonymes, la différence qu'on croit percevoir entre ces notions n'est qu'une perception selon l'échelle où l'on se trouve. On pensait jusqu'ici que l'échelle quantique (l'échelle des particules et des fonctions d'onde) était la plus petite échelle de la Réalité. Mais en fait, il existe une échelle encore plus fondamentale, qui est l'échelle numérique, où là tout n'est que nombres!

Une des conséquences de l'infinité des nombres est qu'il existe une infinité d'univers dans l'Univers TOTAL, contrairement à ce qui a été dit jusqu'ici. Il existe une infinité d'êtres, certains comme nous et d'autres complètement différents, à un point qu'on ne peut l'imaginer. Toute chose et absolument toute chose existe dans l'Univers TOTAL, puisque justement sa définition est l'Ensemble de TOUTES les choses, l'Ensemble dans lequel donc toutes choses existent! L'Ensemble dans lequel toute chose est vraie, toute chose est possible. Une chose peut ne pas exister dans un contexte donné de l'Univers TOTAL (comme par exemple dans notre monde présentement), à une échelle donnée de l'Univers TOTAL, etc. Mais cette chose existe forcément dans un autre contexte, à une autre échelle, etc. Tout est possible dans l'Univers TOTAL, dans l'Etre TOTAL, autrement dit dans DIEU!

Voilà aussi pourquoi forcément la division par zéro est possible, et si elle semble impossible, c'est que quelque chose ne tourne pas bien rond dans nos paradigmes, dans notre logique! Et cette chose est précisément la Négation, oui la Négation de l'Univers TOTAL, autrement dit la Négation de Dieu, du Paradigme qu'il est, oui du Paradis qu'il incarne! Autrement dit encore, c'est la déconnexion d'avec l'Univers TOTAL (le mot "déconnexion" à prendre au sens informatique, numérique) qui est le vrai problème. Autrement dit encore, c'est la désactivation de l'Univers TOTAL dans notre monde (et là aussi le mot "désactivation" étant à prendre au sens informatique, numérique) qui est la cause de tous les problèmes. Et c'est en langage scientifique et technique ce que veut dire le péché originel ou le fruit défendu (Genèse 3: 1-24).

TOUT est UN, l'Univers TOTAL est UN, Unique! C'est le sens scientifique de la notion de monothéisme. C'est la Négation qui introduit les séparations, et en particulier le polythéisme. Les séparations qu'on fait habituellement entre l'Univers mathématique et l'Univers physique, et plus généralement les séparations qui sont faites entres les domaines, notamment par exemple entre la spiritualité et la science, sont de très grandes arnaques, car l'Univers, oui, précisément l'Univers TOTAL, l'Ensemble de toutes les choses et de tous les êtres donc, est le Grand TOUT inséparable! Il est l'Etre TOTAL, la définition scientifique donc de la notion d'Etre Suprême, autrement dit de la notion de DIEU!

L'idée que Dieu et Science sont séparés est un grand mensonge. Car Dieu est l'Information, donc à la fois la Révélation et la Science! Et le Secret de Dieu, c'est le Numérique. Ce que la Bible appelle l'Esprit de Dieu ou encore la Parole de Dieu, c'est en fait l'Information! Quand par exemple Jean 1: 1 dit que "Dieu est la Parole" ou quand Paul dit en 2Corinthiens 3: 17 que "Dieu est l'Esprit", cela signifie en fait en langage moderne que "Dieu est Information" ou "Dieu est Numérique"! L'Infinité des nombres et l'Infinité de Dieu sont une seule et même chose! Comprendre donc les nombres c'est enfin comprendre scientifiquement DIEU!

Parlons plus en détails de la question des paradigmes, des fondements des sciences actuelles, et donc aussi de la biologie et de la microbiologie.

On pourrait se dire: Quel est au fond l'importance de la division par zéro sur la compréhension de l'Univers, du monde, de la vie, et notamment les questions de biologie et de microbiologie qui nous intéressent ici? La réponse est simple: la question de la division par zéro, c'est simplement aussi la question du Zéro et de l'Infini, et avec d'autres mots c'est la question de l'Alpha et l'Oméga. Et cette question de l'Alpha et l'Oméga, du Zéro et de l'Infini donc, c'est ni plus ni moins l'une des innombrables manières dont la question de Dieu se pose en mathématiques et en sciences.

L'idée que la question de Dieu ne peut être formulée et traitée scientifiquement, et même pire, l'idée enfoncée dans les crânes que cette question n'a rien à faire en sciences est l'un des plus grands mensonges de tous les temps! Il ne s'agit pas d'une simple erreur philosophique, mais bien d'un mensonge volontaire. Il s'agit d'un dogme, d'une religion qui ne dit pas son nom, et qui est le SCIENTISME, religion qui se révèle de plus en plus à l'ère du Covidisme, qui n'est qu'un corollaire de la grande religion scientiste.

On distingue de plus en plus clairement les vrais scientifiques de ceux qui en fait étaient de FAUX scientifiques ou des scientifiques de Négation ou (pour le dire avec des mots plus courants) les scientifiques du Diable, les incarnations même du Diable en question, qui de tout temps ont instauré les paradigmes des sciences de ce monde, dirigeaient ces sciences et l'empêchaient de rencontrer la notion de DIEU. Ils reléguaient cette question à la religion ou la croyance, alors qu'en fait la définition scientifique de Dieu est simplement la notion d'Univers TOTAL dont traite tout ce site, ses pages et ses livres PDF, comme par exemple le PDF: L'Univers TOTAL l'Alpha et l'Oméga ou celui mentionné plus haut: Générescences, Nombres entiers variables, Corps omégacyclique et Division omégacyclique par Zéro.

Pendant des siècles et même des millénaires (depuis l'antiquité grecque), des scientifiques sincères parallèlement au travail des prophètes qui de leurs côtés apportaient progressivement les révélations divines, ont travaillé pour la vérité et la lumière. Leur seul souci était la vérité tout simplement. Mais parallèlement aussi, l'esprit du Mensonge opérait côté biblique. Comme par exemple l'esprit du Veau d'Or au temps de Moïse, ou des prophètes de Baal au temps du prophète Elie, ou les pharisiens, les prédécesseurs des talmudistes actuels. Le talmudisme est la contrefaçon du judaïsme biblique, qui de nos jours se fait passer pour le judaïsme authentique, qui en réalité il y a 2000 ans a évolué vers le christianisme. Celui-ci avec le temps a été parasité et au troisième millénaire il s'agit de restaurer à la fois l'Esprit authentique du judaïsme et du christianisme, et de montrer la Science cachée dans les révélations divines, et qui est donc la Science de Dieu l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga, autrement dit le Zéro et l'Infini, l'Unique, le UN, oui l'Univers TOTAL! On suit?

Côté révélation divine donc, le talmudisme, avec son Talmud, a supplanté le Tanakh qui est la Bible hébraïque, couramment appelée l'Ancien Testament. Comme beaucoup le savent, c'est la première partie de la Bible, qui clôture l'ère des prophètes anciens, la seconde étant le Nouveau Testament, qui commence avec Jésus et les apôtres. Et côté sciences, on a exactement le même phénomène de corruption de la vérité, du vrai Paradigme, à savoir Dieu l'Univers TOTAL, l'Alpha et l'Oméga.

La science a été fondée sur une logique scientifique et sur des paradigmes de Négation tels que la question de Dieu soit exclue des sciences. On doit les principes de la logique scientifique actuelle à Aristote il y a 2300 ans environ (pour plus de détails voir la page: Le Principe de Non-Contradiction, le Principe de la Négation de l'Univers TOTAL mais aussi les pages comme: Identité et Equivalence, Négation et Alternation ou encore: Logique Alternative, Logique Cyclique, Logique FRACTALE, etc.)

Les philosophes et/ou scientifiques comme Pythagore (sixième siècle avant J.C.), Euclide (troisième siècle avant J.C.), Aristote (idem), etc., étaient très probablement sincères en posant les fondements de la logique mais aussi des mathématiques et sciences telles qu'on les connaît actuellement. Tous ces gens sincères et beaucoup d'autres par la suite, pas seulement qu'en Occident, mais aussi en Asie (Arabie, Inde, Chine, etc.) mais aussi en Afrique (comme en Egypte mais aussi en Afrique noire, au temps des grands empires africains effacés par l'esclavage puis la colonisation, grands empires africains passés sous silence dans l'histoire officielle, qui est surtout occidentale; et je ne parle même pas des indiens d'Amérique, des mayas, des incas, des toltèques et autres civilisations ravagées par l'Occident de ce côté-là aussi), n'ont eu pour but que faire progresser l'humanité.

Notamment à une époque où le divin ou la question de la divinité et la science n'étaient pas séparées comme par la suite. Cette séparation est typiquement occidentale, il faut le dire. On a fait de la logique d'Aristote (appelée de nos jours la logique classique) ce qu'elle n'était pas à l'origine. On en a fait une logique de Négation, notamment du Divin, alors que les penseurs à l'origine n'avaient comme souci que de fonder la connaissance sur des bases rigoureuses, de mettre en place des outils du raisonnement juste. Et cette Négation du Divin a pris un essor particulier à l'ère du matérialisme et du positivisme à la manière d'Auguste Comte et autres, mais qui en fait était du négativisme. Le dit "siècle des lumières" était en fait le "siècle maçonnique et luciférien", qui a porté le coup de grâce au Divin en sciences!

Même des esprits brillants et sans doute bien intentionnés comme par exemple le grand David Hilbert, qui, suite aux paradoxes découverts dans la très fondamentale théorie des ensembles du génial Georg Cantor, a voulu fonder les mathématiques depuis Euclide (et les célèbres axiomes ou postulats de la géométrie qui porte son nom) jusqu'à Cantor, sur des bases rigoureuses, ignorait les pièges de la Négation, dans lesquels il est tombé, à pieds joints! A la découverte des paradoxes de la théorie des ensembles de Cantor (lui aussi un génie sincère ignorant les pièges de la Négation), David Hilbert a fait cette déclaration mémorable: "Du paradis créé pour nous par Cantor personne ne nous chassera". En effet, le paradigme qu'est la théorie des ensembles que nous portons aujourd'hui à son apothéose avec la Théorie universelle des ensembles (livre PDF), que nous appelons simplement la Science de l'Univers TOTAL, est un vrai Paradis.

En effet, c'est le bon Paradigme, mais à condition d'abandonner la logique classique, basée sur les principes d'Aristote (qu'il ignorait être en fait des principes même de la Négation). C'est cette logique scientifique empoisonnée par la Négation qui est la vraie cause des paradoxes de la théorie de Cantor. Et c'est toujours elle la vraie cause de l'incomplétude des mathématiques qu'a démontrée le brillant logicien Kurt Gödel, théorème d'incomplétude qui a sonné le glas du rêve de David Hilbert, de mathématiques parfaites et complètes, au moyen de la méthodologie axiomatique dont il est incontestablement le père moderne. A l'axiomatique des scientifiques grecs anciens, qui pèche par manque de rigueur, Hilbert a substitué une axiomatique beaucoup plus rigoureuse, utilisant les outils du puissant langage des ensembles mais aussi de la moderne logique mathématique, dont Gödel est l'une des grandes figures.

Mais seulement voilà, tous ces gens dont il est difficile de douter de l'honnêteté, de l'amour pour la vérité scientifique, ignoraient le grand poison qu'est la Négation, mais dont les esprits occultes et obscurs, qui gouvernaient les sciences dans l'ombre, avaient connaissance! C'est dans le secret des hauts degrés des loges maçonniques et sociétés initiatiques que ces connaissance paradigmatiques circulaient et circulent encore. Eux savent par exemple que la dite "impossibilité de diviser par zéro" était une question de choix de paradigme scientifique, en l'occurrence des paradigmes de la Négation. Ils savent qu'il ne s'agit pas d'une impossibilité absolue, mais en fait d'une interdiction de faire cette division en mathématiques et en sciences. Et l'impossibilité et l'interdiction, ce n'est pas du tout la même chose!

Et, pour les initiés, la meilleure manière de déguiser l'interdiction en impossibilité (autrement dit de faire passer la première pour la seconde), c'est de cacher l'interdiction sous le couvercle d'une "impossibilité logique". On a dit alors en somme: "Ce n'est pas nous qui l'interdisons, c'est la logique qui l'interdit, qui dit que c'est impossible, que par exemple diviser par zéro conduit à un paradoxe, cela conduit à dire par exemple que '0 = 1' ou que '2+2 = 5', ou encore 'Zéro = Infini' ou 'Alpha = Oméga'. Mais un être qui est à la fois l'Alpha et l'Oméga, c'est une question de croyance biblique et pas de science! ".

Voilà donc le fin mot de l'histoire. C'est qu'en fait ces questions scientifiques et les questions bibliques, notamment la question de DIEU, sont une seule et même question, révélation et science n'étaient pas séparées, comme les esprits de Négation l'ont fait croire. D'un côté on avait donc les prophètes bibliques, qui apportaient la révélation sur Dieu, et de l'autre côté on avait des scientifiques sincères, qui n'avaient pour seul souci que la Vérité, et qui étaient eux aussi des prophètes de Dieu, mais simplement n'étaient pas nommés comme tels. Même s'ils étaient croyants en Dieu, car ce n'est que relativement récemment que la science est devenue pour ainsi dire athée ou agnostique ou "laïque", en tout cas officiellement.

Mais en réalité la science telle qu'on la pratique depuis la sortie du moyen-âge et plus particulièrement depuis le maçonnique siècle dit des "lumières", la science matérialiste donc, dans laquelle Dieu brille par son absence mais dans laquelle le Diable ou Lucifer brille par sa présence, mais sans dire ouvertement que ces sciences sont les siennes, oui cette science est une religion qui ne disait pas son nom, et qui est le SCIENTISME! Elle a aussi ses faux prophètes, comme le côté biblique a aussi ses faux prophètes. Et comme faux prophètes ici, on a par exemple les Charles Darwin en science de la nature, les Louis Pasteur en microbiologie, etc. En médecine, en biologie et même dans les sciences dites dures, comme la physique et les mathématiques. Leurs dogmes habillés du très honorable manteau de la science se sont imposés à tous! Mais l'heure est arrivée de faire tomber cette religion déguisée, ces adorateurs du Veau d'Or scientifique, ces prophètes de Baal! Rien que l'image de la question de la division par zéro vue au moins à deux reprises suffit à montrer le mensonge dans lequel ils ont maintenu le monde jusqu'à présent.

Eux et leurs technologies disent donc "Nous ne pouvons pas diviser par zéro". Or il n'y a rien de plus simple, juste en changeant de paradigme scientifique, de la logique scientifique, en passant par exemple à la logique d'Alternation, d'Equivalence et du Cycle, au lieu de la courante logique de Négation, d'Identité et de la Droite. Par Alternation nous entendons l'Affirmation TOTALE, en l'occurrence l'Affirmation de l'Univers TOTAL. Par opposition donc à la Négation de l'Univers TOTAL (voir Identité et Equivalence, Négation et Alternation).

Si donc même les mathématiques, la science réputée la plus exacte, est prise en flagrant délit de mensonge par la Science de l'Univers TOTAL ou Science de Dieu qui arrive dans le monde à présent, je ne vous dis pas le degré du mensonge dans les domaines comme la biologie, loin d'être des sciences dures! L'approche d'Antoine Bécamp en microbiologie, qui revoit le jour chez certains biologistes, n'est pas si "infondée" que le dogme scientifique traditionnel le fait croire. Le problème fondamental de l'approche "bécampiste" et d'autres n'est pas là où le scientisme classique le dit. Les deux paradigmes (celle de Pasteur et celle de Bécamp) sont erronés, ils souffrent du même paradigme global de la Négation de l'Univers TOTAL. C'est le Paradigme de l'Univers TOTAL qu'il faut donc commencer maintenant à restaurer, et seulement, dans le cadre de ce Paradigme, réexaminer toutes les questions. Sinon on met la charrue devant les boeufs, comme on l'a fait jusqu'ici. Remettons donc à présent les choses à leur place.

Le paradigme scientifique qui éclaire la notion de bien et de mal

Voici comment les choses sont et fonctionnent dans les univers et les mondes d'Alternation, c'est-à-dire connectés à Dieu l'Univers TOTAL:

Comment les choses sont et fonctionnent dans un monde d'Alternation, un monde divin

De tels univers et mondes sont ce qu'on appelle des paradis, les mondes divins. Mais en fait ce sont les mondes normaux, les vrais univers, les mondes de la vraie vie, donc de la vraie biologie. Le mensonge, le mal, la maladie, la mort, n'existent pas dans de tels mondes. Et de manière générale, aucune chose négative n'existe dans de tels mondes.

Les mondes divins

Cette image illustre l'Univers TOTAL, l'Univers-DIEU et les différents mondes,
qui se différencient aussi par le degré de connaissance divine, de vérité et de lumière dans ces mondes.
Les mondes correspondant à la couleur blanche sont ceux de pleine lumière divine,
donc ce sont les mondes pleinement divins, pleinement d'Alternation, les paradis donc.
L'Onivers ou Enfer, c'est-à-dire l'Univers de Négation,
la zone de pleine Négation de l'Univers TOTAL, quand elle est vue depuis le Paradis,
c'est-à-dire l'ensemble des mondes d'Alternation, les mondes connectés à l'Univers TOTAL,
est réduite à un point noir dans le Paradis, tel un arbre défendu, au milieu du Jardin.
C'est en langage de Science de Dieu ce que veut dire Genèse 2: 8, 9, 15-17.
A savoir donc que Dieu plaça au milieu du Jardin l'arbre de vie mais aussi l'arbre du fruit interdit,
appelé l'arbre de la connaissance du bien et du mal, ou du bon et du mauvais.
Il est dit que les humains pouvaient manger du fruit de l'immense variété des arbres du jardin
donc implicitement aussi le fruit de l'arbre de vie qui symbolise le Paradis,
et simplement qui symbolise Dieu la Vie elle-même.
Par contre, dans toute cette infinité d'arbres ou immense variété,
seul un est interdit, qu'il ne faut pas manger ni même toucher,
car le jour où les humains en mangeraient ils mourraient.
Et de manière générale en consommant de cet arbre
ils commenceraient à faire l'expérience du mal ou du mauvais,
autrement dit l'expérience des choses négatives.
Cet arbre est donc l'arbre de la Négation, l'arbre du Négatif, l'arbre de la Mort.
C'est avec lui que l'on commence à découvrir la notion de négatif, du mal, de la mort.
Mais l'arbre de vie n'était pas interdit quant à lui,
il représente tous les autres arbres du Paradis que l'on pouvait manger.
Logiquement donc, en mangeant de l'arbre interdit on perd l'arbre de vie,
autrement dit en consommant le fruit de la Négation on perd le fruit de l'Alternation.

Etant donné que tout dans Dieu l'Univers TOTAL est numérique,
on peut représenter tous les arbres du Jardin par l'ensemble des nombres naturels:
N = {0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, ...}.
C'est le Zéro ou Alpha qui dans le Jardin ou Paradis joue alors le rôle de l'arbre de Négation,
raison pour laquelle aussi techniquement c'est le Zéro
qui sert à exprimer la négation, l'absence, l'inexistence, le néant, etc.

Fractale d'Eden

Une illustration de la logique fractale de Dieu l'Univers TOTAL,
des univers et des onivers, autrement dit des paradis et des enfers,
des mondes d'Alternation et des mondes de Négation.
Pour plus de détails, voir les documents comme:
-- La Structure Fractale: la clef de la compréhension de l'Univers ;
-- L'Univers TOTAL, les Univers et les Onivers, les Paradis et les Enfers ;
-- Univers et Onivers, Unergie et Onergie .
Ce dernier document permet de mieux comprendre la problématique
du vampirisme énergétique, dont on reparlera brièvement plus loin,
mais qui est plus amplement abordée dans le document:
-- Harcèlement en réseau et Vampirisme énergétique.

A l'ère de la Nouvelle Genèse, toutes les vérités cachées dans cet onivers,
ce monde de Négation et ses sciences de Négation,
seront aujourd'hui dévoilées par Dieu l'Univers TOTAL l'Alpha et l'Oméga.

Pour l'illustration plus haut de la Fractale qu'est Dieu l'Univers TOTAL,
nous avons pris un Jardin d'Eden de 9 arbres, appelés donc:
0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, ...,
et l'arbre de la Négation ou arbre Zéro au milieu du Jardin.
Les autres arbres sont donc ici ceux de 1 à 8,
mais avec l'Univers TOTAL, ce sont les arbres de 1 à l'infini,
autrement dit de 1 à Oméga,
l'Infini Oméga étant l'inverse de Zéro et réciproquement.

La division par 0 dans la logique du cycle

Il importe de comprendre que c'est une chose existante, un être, qui joue le rôle de l'inexistence,
autrement dit le rôle de l'être Zéro, l'être de Négation.
C'est scientifiquement la définition de la notion de Diable,
l'Infini Oméga ou l'Univers TOTAL ou l'Etre TOTAL étant la définition de DIEU.
Et il importe de comprendre que l'Alpha et l'Oméga
sont les deux faces du seul et même Univers TOTAL, l'Etre TOTAL,
autrement dit les deux faces de DIEU, l'Unique, le 1 ou UN.
Autrement dit, Zéro, UN et INFINI, ou Alpha, UN et Oméga,
que je nomme le Trio Divin, sont les trois nombres fondamentaux caractérisant DIEU.

Sous sa face de Zéro ou Alpha on l'appelle le Diable, l'Etre de Négation,
et il est représenté dans le Jardin par l'arbre du fruit défendu, l'arbre interdit.
Et sous sa face d'Infini ou Oméga on l'appelle le Dieu, l'Etre d'Alternation,
et il est représenté dans le Jardin par l'arbre de vie.
Mais les deux sont le Seul et Unique DIEU, dont le Nombre est alors UN!
C'est la Bible, de la Genèse à la Révélation ou Apocalypse en passant par les évangiles,
résumée ainsi par la Science de l'Univers TOTAL ou Science de Dieu,
qui est la Science cachée dans la Bible.
Cachée non pas par Dieu en fait, mais par le Diable, sa face négative, sa face de Négation.
Mais en tant que Dieu Unique qui "connaît le bien et le mal",
comme le dit aussi la Bible en Genèse 3: 22-24, et en Job 2: 8-10,
on peut dire aussi que c'est Dieu qui a caché cette Science
jusqu'au moment de la révéler pleinement, qui est maintenant arrivé!

Fractale d'Eden

Voilà donc illustrée la logique générale de l'Univers TOTAL,
qui est aussi la logique des nombres, puisque nous avons vu
que l'Univers TOTAL est tout entier Information, il est Numérique.
Tout dans l'Univers TOTAL est une information, un nombre.
Et nous venons de montrer les trois nombres fondamentaux qu'est l'Univers TOTAL,
à savoir donc: Zéro, UN et INFINI, ou Alpha, UN et Oméga.
Toutes les autres choses et êtres de l'Univers TOTAL, sont les autres nombres.
Tout univers, qu'il soit d'Alternation (paradis) ou de Négation (enfer),
qu'il soit donc un univers normal ou un onivers,
est un nombre, ainsi que toutes choses et tous les êtres composant cet univers.
En particulier, on voit les deux faces du Zéro, mais aussi de l'Infini.
Les choses vues du Paradis, les mondes ou univers d'Alternation donc,
le Zéro est le fruit défendu au milieu du Jardin,
et l'Infini ou Oméga est l'arbre de vie, lui aussi au milieu du Jardin, comme le dit Genèse 2: 8, 9.

Que ce soit au paradis ou en enfer, le Zéro est l'arbre qui nie tous les autres,
c'est son rôle de nier les choses.
Dans le paradis il nie les choses positives, à commencer par Dieu,
et alors il est le Diable, l'incarnation donc de la Négation.
Mais en Enfer ou Onivers, c'est exactement le contraire:
le Zéro est le fruit permis au milieu du Jardin,
qui est alors le Jardin de Négation ou Jardin du Serpent ou Jardin du Diable.
Et l'Infini ou Oméga
est l'arbre de la mort, qui correspond au Zéro dans le Paradis.

Cela signifie simplement que, ce qui vu du Paradis est un point rouge (ou noir) appelé Zéro,
est en réalité tout un Univers, la version négative ou inversée de l'Univers TOTAL.

Univers et Onivers Structure Fractale Big Bang

Manger de ce fruit rouge (ou noir), autrement dit poser un acte de Négation de l'Univers TOTAL,
fait basculer dans l'Univers de Négation, l'Onivers ou Enfer donc,
où tout est inversé, oui c'est la Réalité inversée, la Vérité inversée, etc.
C'est le Mensonge qui devient la Vérité et la Vérité devient le Mensonge.
Le Bien devient le Mal et le Mal devient le Bien.
Ce qu'on y appelle la "vie" est en fait un état de mort,
et quand on fait ce qu'il faut, quand donc on réapprend l'Alternation, le Bien,
à notre mort on va au Paradis et on découvre la vraie vie,
et on comprend alors le mensonge dans lequel on était sans le savoir,
qui est que notre "vie" en enfer était en fait un état de mort!
Mais si dans un enfer nous ne faisons pas ce qu'il faut pour revenir à la vraie vie,
si par exemple nous ne suivons pas la guidance des prophètes envoyés en enfer,
ou d'un Jésus venu nous dire qu'il est "le chemin, la vérité et la vie"
(voir Jean 14: 6 où Jésus le Messie et Sauveur délivre ce message),
alors à notre mort, nous irons dans un enfer pire,
et nous aurons la surprise de l'homme riche d'une parabole de Jésus,
qui a vécu une vie de jouissance dans cet enfer, à l'inverse de Lazare qui y a vécu l'enfer.
Il méprisait Lazare, exactement comme les
Yuval Noah Harari,
les Klaus Schwab et autres Laurent Alexandre,
sans parler des Rothschild, des Soros et les autres figures de Négation
qui constituent les élites de ce monde de Négation,
ces démiurges qui se prennent pour des "dieux",
qui méprisent ceux qu'ils appellent les "inutiles".

Pire que cela, ils créent un monde qui est leur paradis et l'enfer pour les autres!
Eh bien, parce que ces démons nés humains et êtres déchus n'ont pas saisi l'occasion de cet enfer
pour réapprendre les voies de Dieu l'Univers TOTAL, pour revenir dans l'Alternation donc,
mais au contraire ont aggravé leur cas par le MAL et les actes de Négation qu'ils ont posé,
leur sort sera donc exactement comme celui de l'homme riche
de la parabole du Christ en Luc 16: 19-31.
C'est donc un enfer pire qui les attend,
que l'Apocalypse appelle la deuxième mort (Apocalypse 20: 1-3, 7-10; 21: 8).
La parabole dit donc que l'homme riche après sa mort s'est retrouvé en enfer,
tandis que Lazare dont la vie dans leur monde était un enfer s'est retrouvé au paradis.
Faites donc ce qu'il faut dans cette vie pour que la prochaine soit meilleure!
C'est toute la Bible maintenant comprise scientifiquement,
oui sous l'éclairage et les lumières de la Science de l'Univers TOTAL, la Science de Dieu!

A l'opposé des mondes d'Alternation ou les paradis, et avec les explications précédentes qui permettent de mieux comprendre la question de Dieu et du Diable, voici comment les choses sont et fonctionnent dans les univers et mondes de Négation, déconnectés de Dieu l'Univers TOTAL:

Comment les choses sont et fonctionnent dans un monde de Négation, un monde démoniaque

De tels mondes, que nous appelons les onivers ou univers de Négation, sont ce qu'on appelle couramment les enfers.

Les mondes démoniaque

Cette image est un zoom sur la zone de l'Univers TOTAL où il est nié,
autrement dit elle illustre les univers et mondes de Négation,
ceux dans lesquels on se retrouve quand on a consommé le fruit de la Négation.
C'est donc l'illustration de l'Enfer ou Onivers donc,
des zones de pleine Négation donc plus infernales, démoniaques,
aux zones de moindre Négation, plus divines, plus paradisiaques.
La zone de pleine Alternation, vue de l'Onivers, est réduite à un point.
Dans le Paradis ou Eden, consommer le fruit de la Négation
c'est donc nier Dieu l'Univers TOTAL, acte qui fait franchir un portail de déchéance
conduisant à l'Onivers, l'Univers de Négation:

Terre déchue dans un univers de Négation

De là il faut faire un travail de retour au Paradigme perdu, le Paradis perdu.
Autrement dit, un travail de reconnexion à l'Univers TOTAL,
de réapprentissage de la Connaissance de Dieu, de la Science de Dieu.
Nous vivons donc dans un monde de Négation, du fait d'une déchéance,
du "péché originel", ce dont parle en langage biblique Genèse 3: 1-24.
Et un travail progressif de retour au Paradis perdu est en cours depuis des millénaires,
commencé par les prophètes, puis poursuivi par Jésus et les apôtres,
et qui entre à présent dans sa troisième phase avec la Science de l'Univers TOTAL.
Il ne faut pas compter sur le Diable (le Serpent d'Eden), sur ses sciences,
pour dire la vérité nécessaire sur l'Univers et les choses, sur la Vie.
Sa biologie ne dira pas la vérité sur Dieu l'Auteur de la Vie.
Ni Darwin ni le biologiste Tartampion ignorant le Paradigme de l'Univers TOTAL,
ni Pasteur ni Béchamp ne permettraient de découvrir la vérité sur les micro-organismes.
Pour l'un tous sont systématiquement mauvais,
pour l'autre tous sont systématiquement gentils,
mais seulement c'est un terrain déséquilibré qui les rendrait pathogènes.
Ils seraient même nos "créateurs depuis de millions d'années".
Voilà donc les virus et les bactéries faits "Dieu créateur" de l'humanité, selon Béchamp.
Mais seulement voilà: il n'y a aucun déséquilibre là où il n'y a aucune Négation de Dieu.
Si donc l'on veut comprendre l'origine des maux du monde pour vraiment résoudre les problèmes,
il faut commencer par mettre fin à la Négation de Dieu l'Univers TOTAL,
il faut commencer par restaurer le Paradigme de l'Univers TOTAL.

La Négation de Dieu l'Univers TOTAL est donc la racine de toutes les choses négatives. Dans un monde sans Négation il n'y a aucune chose négative. Il y a donc des choses négatives dans notre monde parce qu'il s'agit d'un monde de Négation. Dans le livre de la Genèse il est dit que Dieu a interdit de toucher au fruit interdit, appelé l' "arbre de la connaissance du bien et du mal" (voir Genèse chapitre 2 et 3). L'autre arbre du Jardin est appelé l'arbre de vie, ce qui fait donc référence forcément à la biologie. Le fruit interdit ou l'arbre du Serpent ou arbre de Négation de Dieu, est donc la genèse du mal, des choses négatives. Cela signifie aussi que tous les déséquilibres surviennent avec cet arbre, et donc aussi que tous les équilibres sont restaurés en mettant fin à la Négation.

Il n'y a donc que deux paradigmes fondamentaux: Dieu l'Univers TOTAL d'un côté, et la Négation de l'autre. La Négation engendre donc la négativité et les choses négatives à tous les niveaux et dans tous les règnes, du microscopique au macroscopique. Le règne minéral, végétal, animal, humain. Cela affecte donc les micro-organismes. Dire donc qu'ils sont tous gentils n'est pas vrai. Il y a des germes gentils et des germes méchants, comme il y a des végétaux comestibles et d'autres toxiques. Et à plus grande échelle, il y a des humains qui sont gentils et d'autres qui sont méchants.

Il n'existe fondamentalement que deux catégories d'humains: ceux que les évangiles ou Jésus dans une parabole comme celle du blé et de l'ivraie en Matthieu 13: 24-30, 36-43, qualifient donc de blé et ceux qui sont appelés l'ivraie. Comme l'explique Jésus, les uns sont les enfants de Dieu, et les autres sont les enfants du Diable. Autrement dit ceux de nature divine, et ceux de nature démoniaque, ceux qui sont positifs et ceux qui sont négatifs. Et entre les deux extrêmes il y a tous les cas intermédiaires.

Les deux humanités, les divins et les démoniaques

A propos de la vidéo vue dans la première partie
nous avons parlé de deux citations du courant de pensée de Béchamp,
dont cette idée: "Tout est la proie de la vie".
Comme dit aussi, la pensée de Béchamp est quelque peu galvaudée,
comme cela arrive souvent avec les successeurs d'un penseur,
quand ceux-ci font de son oeuvre une religion qui n'était pas l'intention du maître.
Et le pire est que c'est souvent le système satanique,
qui dans un premier temps a combattu une vision alternative au profit de ses dogmes,
et qui voyant sa religion établie décliner
et en passe d'être détrônée par la vision alternative en question,
récupère sournoisement celle-ci, en fait progressivement une nouvelle religion!
Ainsi, c'est ce système qui jusqu'à présent gagne toujours,
en vertu de sa devise immonde: "Pile, je gagne, et Face, tu perds!"

L'idée "Tout est la proie de la vie" porte une signature
du même esprit de Négation qui a fait de la vision de Pasteur une religion.
Le problème ici est que la notion de "prédation" employée en parlant de la vie
est négative, cette notion est une caractéristique de la Négation,
autrement dit du Diable, des démons, des vampires énergétiques.
La vie n'est pas "prédatrice" mais c'est la mort qui est la prédatrice de la vie,
car par définition la mort signifie l'absence de la vie, ou la négation de la vie!
Les êtres de Négation, les démons ou "mortalis", comme je les nomme aussi,
sont déconnectés de Dieu l'Univers TOTAL, qui est l'Unergie elle-même, la Vie elle-même,
donc ils n'ont pas de vie en eux, ils n'ont pas d'énergie vitale ou unergie.
Ils se livrent donc à la prédation de ceux que j'appelle les "vitalis",
c'est-à-dire ceux connectés à l'Univers TOTAL ou en tout cas plus connectés que ces démons.
C'est cette prédation, qui est donc un acte de désinformation au sens large du terme,
comme nous l'avons vu dans la première partie
(à savoir donc le vol ou le racket d'information ou unergie ou énergie universelle)
qui est la définition de la notion de vampirisme énergétique
(voir la page: Harcèlement en réseau et Vampirisme énergétique).

La vie n'est donc pas une prédatrice, c'est une antinomie.
C'est bien les êtres qui n'ont pas de vie en eux et incarnent la mort,
qui sont les prédateurs de ceux qui ont plus de vie qu'eux,
plus d'énergie vitale qu'eux, autrement dit plus d'unergie qu'eux.

Ce que certains de ceux qui défendent la vision de Béchamp mais pas que lui,
veulent probablement dire, c'est simplement que c'est la vie qui est la référence,
c'est par rapport à elle que la mort se définit, comme absence de vie, et pas l'inverse.
Et plus généralement, le bien, la vérité, la positivité, la lumière, etc.,
sont des références absolues, et c'est par rapport à eux que les notions négatives respectives
se définissent et prennent sens, et non pas l'inverse.
Ces notions positives, absolues, sont de ce fait la négation de la négation,
les "carrés de négation" que nous qualifions par abus de langage de "double négation".
Ces notions sont la négation de tout ce qui les nie,
donc la négation du mal car c'est le mal qui est la négation du bien.
C'est la négation du mensonge, car c'est le mensonge qui est la négation de la vérité.
C'est la négation de la négativité, car c'est la négativité qui est la négation de la positivité.
Et ainsi de suite pour toute notion positive X,
qui est donc la négation de la notion négative non-X associée,
en ce sens que c'est d'abord celle-ci qui est la négation de la notion positive X
(voir Loi de la Double Négation et Protocole Récursif d'Eden).

Ainsi donc, c'est incorrect de dire par exemple que la vie est la proie de la vie,
car la vie n'est pas une prédatrice, encore moins de la vie!
Dire que la vie est prédatrice de la mort a un certain sens,
cela signifie simplement que la vie sortira toujours victorieuse de la mort,
elle reprendra toujours ses droits, après que la mort se soit livré à un acte de prédation sur elle.
C'est donc la mort (et plus généralement les notions négatives)
qui en premier est prédatrice de la vie, et celle-ci est "prédatrice"
en ce sens donc qu'elle nie la mort, l'engloutit, la domine, se libère
et redevient tout simplement la vie qu'elle est.

Les uns, parce que connectés au Divin, ont en eux de l'énergie divine, vitale, existentielle, énergie positive que la Bible appelle l'Esprit Saint, et que nous appelons aussi l'unergie. Et les autres, parce que déconnectés, n'ont pas cette énergie divine en eux, ce qui revient à dire que leur énergie est négative, démoniaque. Ils sont de nature vampirique, ils vampirisent l'énergie vitale des autres pour exister et vivre. Voilà aussi une vérité qu'il ne faut pas compter sur les démons et leur système pour nous dire dans leurs sciences, dans leur monde de mensonge. C'est donc la Science de Dieu qui permet maintenant de connaître toute la vérité.

Empire occidental, empire du mensonge, du mal, de la maladie et de la mort

Tout a été fait dans ce monde pour opposer les gens sur des critères de race, de sexe, de nationalité, de culture, d'opinion politique, etc. Alors qu'en réalité, la seule opposition qui se justifie est le Paradigme de l'Univers TOTAL d'un côté, et sa Négation de l'autre. Par conséquent la seule vraie opposition dans l'humanité est entre les êtres divins d'un côté, et démoniaques de l'autre. Le vrai camp du bien, ce sont les uns, et le camp du mal, ce sont les autres. Il y a des gens de toutes les races, des deux sexes, de toutes les nationalités, etc., dans le camp des êtres divins. Et de même aussi dans le camp démoniaque. C'est la seule opposition qui se justifie donc, mais qu'on ne fait pas. Parce qu'aussi les démons ne veulent pas du Paradigme qui permet de définir scientifiquement la notion de bien et de mal, de dire ce qu'est vraiment le bien et sa genèse, et ce qu'est le mal et sa genèse aussi. Cela arrange donc les démons les fausses oppositions, dont d'ailleurs ils sont les instigateurs.

Ainsi donc les esprits sont tournés vers ces dualismes, ces conflits et ces fausses oppositions, et pendant ce temps les gens ne se posent pas les vraies questions, et les projecteurs ne sont pas tournés vers ces démons. Et une fois encore la Science de Dieu permet maintenant de connaître toute la vérité.

Voir aussi...

Cliquez ici pour revenir au début de la page.